L’œil du cyclone : Julius Evola, Ernst Jünger

Dissidence Française

« Comme Jack London, et divers autres, y compris Ernst Jünger à ses débuts, des individualités isolées se vouèrent à l’aventure, à la recherche de nouveaux horizons, sur des terres et des mers lointaines, alors que, pour le reste des hommes, tout semblait être en ordre, sûr et solide et que sous le règne de la science on célébrait la marche triomphale du progrès, à peine troublée par le fracas des bombes anarchistes. »

Julius Evola

« Ta répugnance envers les querelles de nos pères avec nos grands pères, et envers toutes les manières possibles de leur trouver une solution, trahit déjà que tu n’as pas besoin de réponses mais d’un questionnement plus aigu, non de drapeaux, mais de guerriers, non d’ordre mais de révolte, non de systèmes, mais d’hommes. »

Ernst Jünger

On peut gloser à l’infini sur ce qui distingue ou oppose Ernst Jünger et Julius…

View original post 5,537 more words

What do you think about this?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: